Rénovation et traitement des sols plastiques (thermoplastique, linoléum, caoutchouc)

Trois grandes familles de sols souples sont utilisées dans le monde de l’industrie : les revêtements plastiques, les revêtements caoutchoucs et les revêtements linoléum. Pour préserver son bel aspect et sa durée de vie optimale, All’Net offre toute une gamme d’intervention de l’entretien courant à la remise en état… pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter

Le revêtement de sol souple a plusieurs avantages, à savoir :

  • Résistant aux tâches, à la poussière et à l’humidité
  • Une bonne isolation thermique et phonique
  • Compatible avec le chauffage au sol
  • Pose facile et rapide
  • Facile à entretenir avec un aspirateur ou à l’eau et savon doux

 

L’entretien courant :

Le balayage humide et le lavage sont les opérations d’entretien courant quel que soit le type de revêtement souple. Le balayage humide permet d’éliminer les poussières et d’autres détritus n’adhérant pas au sol. Le lavage élimine les salissures adhérentes au support.

L’entretien périodique :

Avec le temps apparaissent des dégradations, particulièrement dans les zones à trafic intense. Il est alors nécessaire de procéder à une spray-method qui va augmenter la durée de vie d’une émulsion en associant deux phases simultanées : nettoyage et protection. On procède aussi à la technique du lustrage qui va redonner au sol un niveau de brillance plus ou moins élevé.

La remise en état :

Lorsque le revêtement laisse paraître des traces ou des usures que l’entretien régulier ne permet plus d’éliminer, il est vivement conseillé d’utiliser des techniques de rénovation. En fonction des caractéristiques propre au sol concerné, on procédera à un décapage à sec qui va éliminer la couche superficielle de la protection, ou à un décapage au mouillé qui éliminera totalement la protection. Une fois décapé et mis à nu, le revêtement devra être protégé par plusieurs couches d’émulsion qui, après séchage, constituent une barrière de protection indispensable à l’usage du revêtement dans des conditions optimales.

Avant toute intervention, il est indispensable de demander à votre fournisseur la notice technique du revêtement. En effet, pour choisir et appliquer la meilleur méthode de travail, nous avons besoin d’en connaître les propriétés. L’utilisation d’un produit non adapté ou une mauvaise manipulation peut entraîner une situation irrémédiable !

Les étapes de la rénovation de sols plastique :

  1. Décapage : consiste à mettre à nu le revêtement de sol en enlevant la totalité des couches de protection antérieures (cires, émulsions) et d’éliminer toute trace, marque, encrassement par procédés mécaniques et chimiques ; 
  2. Rinçage du sol jusqu’à sa neutralisation
  3. Traitement préventif : tous les sols plastiques, à quelques rares exceptions près, doivent être traités préventivement en appliquant une “émulsion” (aussi appelée « métallisation » ou « cire ») ou une protection polyuréthane. Cette action consiste à protéger le sol plastique par la pose de plusieurs couches protectrices fines sur le revêtement qui endurera toutes les agressions chimiques et mécaniques en lieu et place du matériau. Cette protection permet d’offrir une finition mate, satinée ou brillante
  4. Lustrage par monobrosse à haute vitesse